Marie-Claude Bibeau

Votre députée de


Compton-Stanstead

Marie-Claude Bibeau

Votre députée de


Compton-Stanstead

Menu

Contribution de 12,7 millions de dollars pour promouvoir l’innovation dans l’industrie porcine du Canada

L’industrie porcine du Canada a généré en 2017 des recettes monétaires agricoles près de 4,5
milliards de dollars. La recherche et l’innovation sont essentielles pour que l’industrie continue
d’offrir des produits de qualité qui respectent les normes les plus rigoureuses en matière de santé
animale, de bien-être des animaux, de salubrité des aliments et de durabilité.

Aujourd’hui, le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire Lawrence MacAulay, a annoncé
que le gouvernement fédéral versera une contribution maximale de 12,7 millions de dollars à
l’organisme Swine Innovation Porc dans le cadre du volet des grappes agroscientifiques du
Partenariat canadien pour l’agriculture. La contribution versée à la Grappe porcine canadienne de
recherche et de développement est la première d’une série de contributions qui seront versées
aux grappes agroscientifiques et annoncées dans le cadre du Partenariat canadien pour
l’agriculture lancé en avril 2018.

Les grappes agroscientifiques visent à favoriser les partenariats entre l’industrie, le
gouvernement et les universités pour établir les thèmes prioritaires et discuter des questions
horizontales de portée nationale dans le secteur agricole.

Swine Innovation Porc, une organisation sans but lucratif visant à faciliter la recherche dans
l’industrie porcine canadienne, contribuera jusqu’à 5,8 millions de dollars de plus à la Grappe
porcine de recherche et de développement. La Grappe pourrait ainsi recevoir jusqu’à 18,5
millions de dollars en contribution.

Ces contributions serviront à étudier d’autres méthodes pour nourrir les porcelets de manière à
leur offrir une certaine immunité contre les maladies, à déterminer les meilleures méthodes de
classification du porc fondée sur les caractéristiques de qualité afin d’offrir plus de choix aux
consommateurs canadiens et à étudier les effets du transport de longue durée sur la santé et le
bien-être des porcelets sevrés précocement.

Ces travaux de recherche reposeront sur ceux de deux anciennes grappes du porc qui ont mené
des projets de recherche sur la nutrition animale, la santé animale et le bien-être des animaux.
L’annonce d’aujourd’hui a été faite dans le cadre de la tournée « Agriculture canadienne en
croissance » du ministre MacAulay pendant laquelle il rencontrera des agriculteurs, des
transformateurs et des dirigeants de l’industrie. Le ministre participera aussi à des événements
de nature agricole afin de recueillir des idées sur les façons de tirer parti des nouvelles
possibilités de croissance pour le secteur.

Citation

« Les éleveurs de porcs dépendent de la recherche et de l’innovation pour mettre en place de
nouvelles méthodes et de nouveaux outils qui les aident à accroître leur viabilité, tout en
demeurant concurrentiels. Grâce à la contribution d’aujourd’hui, l’industrie porcine du Canada
continuera de produire chez nous des produits écologiques de qualité supérieure. Elle
demeurera, en outre, l’un des plus importants exportateurs au monde. Une telle situation est
avantageuse pour notre économie et pour la création d’emplois bien rémunérés pour tous les
Canadiens. »
Le ministre de l’Agriculture Lawrence MacAulay

« Cet investissement dans la recherche et le développement est une excellente nouvelle pour
l’industrie porcine du Canada. La science et l’innovation sont essentielles au succès à long terme
des producteurs canadiens et de l’industrie en général. Nous sommes convaincus que les
résultats de ce programme de recherche favoriseront une croissance durable et renforceront la
compétitivité de l’industrie. Nous tenons à remercier le ministre MacAulay d’avoir fait cet
important investissement qui arrive à point pour permettre à Swine Innovation Porc de mieux
servir la chaîne de valeur de l’industrie porcine. »
Stewart Cressman, président, Swine Innovation Porc

Les faits en bref

Le Canada est le 9e producteur de porc au monde, représentant environ 2 % de la
production mondiale. En 2016, le Canada a exporté environ 70 % de sa production
porcine dont la valeur a été établie à 3,8 milliards de dollars.

Le Partenariat canadien pour l’agriculture est un investissement de trois milliards de
dollars sur cinq ans des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux qui vise à
renforcer le secteur agricole et agroalimentaire. Il mise sur Cultivons l’avenir 2, l’ancien
accord quinquennal qui a pris fin le 31 mars 2018.

Le Partenariat comprend des programmes et des activités visant à accroître la
compétitivité du secteur. Il y arrivera grâce à la recherche, à la science et à l’innovation.
La programme agroscientifiques, une initiative fédérale quinquennale dotée d’un budget
maximal de 338 millions de dollars, aident le gouvernement d’appuyer les découvertes et
les sciences appliquées de pointe ainsi que l’innovation reposant sur les priorités de
recherche de l’industrie.