Marie-Claude Bibeau

Votre députée de


Compton-Stanstead

Marie-Claude Bibeau

Votre députée de


Compton-Stanstead

Menu

Investir dans la capacité de production de fromages de qualité au Québec

Le secteur laitier joue un rôle de premier plan dans l’économie canadienne en y injectant 24 milliards de dollars par an grâce aux ventes des agriculteurs et des transformateurs alimentaires, dont plus de 7 milliards de dollars au Québec. Le gouvernement du Canada reconnaît l’importance d’appuyer une industrie laitière solide et concurrentielle afin de garantir que les familles canadiennes continuent de profiter de produits de grande qualité tout en créant des emplois bien rémunérés pour les Canadiens.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire Lawrence MacAulay, accompagné de son secrétaire parlementaire  Jean-Claude Poissant (La Prairie) et de la ministre du Développement international et de la Francophonie Marie-Claude Bibeau (Compton – Stanstead), a annoncé aujourd’hui l’octroi d’une aide pouvant atteindre 910 355 dollars à la Fromagerie La Station pour l’achat et l’installation d’un équipement robotisé qui lui permettra d’améliorer la qualité de ses produits et d’accroître sa capacité de production.

L’expansion en cours de la Fromagerie La Station devrait lui permettre d’augmenter considérablement sa demande de lait, de réduire ses coûts de production, d’élargir ses marchés au Québec et ailleurs au Canada, et d’augmenter la compétitivité de l’entreprise.

 Citations

 « Le gouvernement du Canada est fier de contribuer à la modernisation et à la compétitivité de l’industrie de la transformation des produits laitiers et au développement de nouveaux marchés pour favoriser la croissance et la prospérité du secteur. Cette aide financière permettra à la Fromagerie La Station de répondre à la demande croissante pour ses fromages primés et de contribuer à la croissance économique de la région de l’Estrie. »

  • Lawrence MacAulay, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« La circonscription de Compton – Stanstead compte des transformateurs laitiers innovateurs et compétitifs comme la Fromagerie La Station. Cette aide financière du gouvernement du Canada permet à cette entreprise familiale de produire une plus grande quantité de ses fromages fins biologiques de qualité primée, ce qui profitera à l’industrie laitière et à l’économie de notre région. »

  • Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie (Compton – Stanstead)

« Ce projet nous permettra d’augmenter le temps d’affinage de nos fromages fermiers certifiés biologiques et de poursuivre la croissance de notre entreprise. L’acquisition du système d’automatisation et l’agrandissement de nos caves d’affinage nous aideront à répondre à la demande accrue de fromage affiné produit localement et à faire face à la concurrence européenne dans ce marché de niche. Ce projet va nous permettre d’être mieux outillés pour livrer un produit de qualité. »

  • Simon-Pierre Bolduc, directeur général de la Fromagerie La Station

 Les faits en bref

Le projet d’expansion et d’automatisation de la Fromagerie La Station est appuyé par le Fonds d’investissement dans la transformation des produits laitiers, un programme de quatre ans (2017-2021) doté d’une enveloppe de 100 millions de dollars qui aide les transformateurs laitiers à moderniser leurs entreprises pour améliorer leur productivité et leur compétitivité.

La Fromagerie La Station est une petite entreprise familiale qui a été fondée à Compton (Québec) en 2003. Elle compte 10 employés et produit quatre types de fromage (Alfred le Fermier, Comtomme, Chemin Hatley et un fromage à raclette). Toute sa production est certifiée biologique.

La Fromagerie La Station a remporté trois prix prestigieux au Canadian Cheese Awards à Toronto ce mois-ci et la médaille d’or au World Cheese Awards à Londres (Angleterre) l’an dernier.

L’industrie laitière canadienne est également appuyée par le Programme d’investissement pour fermes laitières. Jusqu’ici, des demandes d’aide financière totalisant plus de 77 millions de dollars ont été approuvées pour plus de 1 400 producteurs laitiers (en date du 15 juin 2018). Il y a un large éventail de projets allant de petits investissements dans l’équipement de confort des vaches à de grands investissements dans des systèmes de traite automatisés.