Marie-Claude Bibeau

Votre députée de


Compton-Stanstead

Marie-Claude Bibeau

Votre députée de


Compton-Stanstead

Menu

Jeunes entrepreneurs

Gaël Paridaens – Le Moulin de promelles

Le Moulin de promelles qui se situe à Coaticook représente une belle histoire familiale. Monsieur Pascal Paridaens et ses deux jeunes fils, Gaël et Yoann, mènent de main de maître cette entreprise qui œuvre dans la transformation agroalimentaire. La ferme de promelles a vu le jour en 1990 et augmente année après année son offre commerciale et sa popularité en Estrie.

Le moulin est l’un des éléments importants de cette ferme et représente l’une des fiertés de la famille. Ce dernier permet aux Paridaens de produire de la farine de blé, de la farine d’épeautre et de la farine de sarrasin. Pour eux, le travail qu’ils font est très valorisant et symbolise l’avenir. Ils aiment particulièrement pouvoir exécuter chacune des étapes de la transformation de leurs produits, de la culture jusqu’à la transformation et la vente. C’est une grande fierté pour la famille.

Gaël, l’un des membres de la famille qui est très actif dans l’entreprise, a toujours eu la fibre entrepreneuriale. Il voulait posséder sa propre entreprise et la mener à bout de bras pour la faire fructifier. Ses motivations derrière son implication au sein de l’entreprise familiale étaient tout d’abord d’augmenter le revenu familial et de réinvestir au sein de la ferme, pour ensuite évoluer et faire grossir le secteur d’activité de celle-ci. Il est un homme passionné et motivé par toutes les sphères de son travail et ne compte pas les heures passées sur la ferme. Son objectif : faire rayonner leur joyau familial.

Gaël n’a jamais laissé un obstacle l’empêcher de réaliser ses rêves. C’est d’ailleurs l’un des conseils qu’il désire donner aux jeunes qui hésitent à se lancer en affaire. « Il ne faut jamais abandonner et il est important de travailler sans relâche et de s’entourer d’une équipe forte, composée d’amis de confiance et de membres de sa famille avec qui on sait qu’on se rendra loin. » Finalement, Gaël souligne l’importance d’être un leader positif et de conserver une attitude positive afin d’inculquer ces mêmes valeurs à son équipe et son entourage pour s’assurer d’une belle réussite dans son entreprise.

Josianne et René – La bergerie en herbe

Josianne et René sont les heureux propriétaires de La bergerie en herbe située dans la municipalité de Martinville. Leur entreprise agricole familiale se démarque par son élevage d’agneaux de boucherie et par sa ferme éducative. Avec l’aide de leurs deux enfants de 8 et 10 ans, Josianne et René ont su mettre sur pied une belle entreprise unique en son genre dont ils sont très fiers.  C’est un lieu qui permet aux visiteurs, principalement des enfants d’âge préscolaire et primaire, d’explorer le monde agricole sur les lieux d’une ferme ovine.

Pour les propriétaires, leur entreprise est la concrétisation de deux rêves. René a toujours souhaité posséder sa ferme et Josianne rêve depuis longtemps d’avoir un camp de vacances. Ils ont donc jumelé leurs passions, l’agriculture et l’éducation, pour démarrer leur entreprise. Ils travaillent très fort pour offrir des produits de qualité, tant la viande d’agneau que le service d’animation à la ferme éducative.

Pour René, son désir de se lancer en affaires a toujours fait partie de ses plans. Depuis longtemps, il voulait devenir son propre patron, avoir son propre projet. Pour Josianne, ça s’est fait naturellement avec le temps. Ils ont fait les efforts nécessaires pour aller chercher les compétences manquantes afin de lancer leur entreprise et demandent l’aide de professionnels lorsque nécessaire.

Et quelles étaient leurs principales motivations lorsqu’ils se sont lancés en affaire? Le rythme de vie de la campagne, le fait de travailler chez soi et le bonheur de transmettre un héritage à leurs enfants les ont motivés à créer leur propre entreprise agricole. Devenir maître de leur horaire, réaliser des tâches variées et prendre leurs propres décisions sont leurs principales motivations derrière ce projet d’envergure.

C’est un travail qui est très stimulant pour les deux propriétaires pour plusieurs raisons. Une grande part de la motivation de leur travail vient du fait que la bergerie est un projet familial. Impliquer leurs deux garçons dans le projet, les voir évoluer à la ferme et partager leur passion est une récompense. De plus, ils se plaisent à travailler en plein air avec les visiteurs dans un contexte où s’allient plaisir, découvertes et apprentissages.  Finalement, ils forment une excellente équipe et de pouvoir travailler ensemble est stimulant pour les quatre membres de la famille.

Au travers de tout ce beau travail, quelques éléments représentent un défi pour la famille. En effet, comme l’entreprise est encore toute jeune, ils ont encore un travail externe à faire. La gestion du temps est leur principale difficulté. Ils doivent concilier soins quotidiens aux animaux, planification, comptabilité, gestion du troupeau, aménagement de la ferme éducative, l’accueil de groupes, sans oublier leurs deux garçons de 8 et 10 ans. Heureusement, ils sont très bien entourés et leurs parents ainsi que leurs amis sont toujours présents pour leur  venir en aide.

En terminant, ils avaient quelques conseils à donner aux jeunes et aux futurs entrepreneurs : « Pour réussir en affaires, il faut croire en notre projet et foncer. Ce n’est pas toujours facile, mais lorsqu’on regarde en arrière, on est fier de ce qu’on a réalisé. Le meilleur conseil qu’on pourrait donner aux nouveaux entrepreneurs est de bien planifier leur projet et de s’entourer de gens compétents pour les conseiller et les guider. »